[Film] Kuroko’s Basket : Last Game.

Entre basket et leçons de vie.

Kuroko’s Basket (Le basket de Kuroko si on devait traduire) est un manga / anime qui parle de basket (merci Captain Obvious !). Mais c’est surtout un titre que j’apprécie particulièrement pour les différents messages qu’il véhicule : la persévérance, l’acceptation de soi et des autres, le bien vivre ensemble et le courage.

Si vous ne connaissez pas voici en quelques lignes l’histoire :

Tetsuya Kuroko et Taiga Kagami ont rejoint l’équipe de basket du lycée Seirin. Comparé à Kagami qui possède un sens du jeu exceptionnel, Kuroko paraît étonnamment très effacé. Pourtant, Kuroko a été le sixième homme de la Génération Miracle, une équipe composée de génies du collège Teiko. Avec pour fer de lance ce duo d' »ombre » et de « lumière », l’équipe de Seirin parvient à atteindre les hautes sphères du basket scolaire japonais.

Et donc, il ne faut pas forcément se fier aux apparences. Kuroko (l’ombre), qui semble de nature très calme, est comme l’eau qui semble dormir : il faut s’en méfier. Il fera tout (mais dans les règles) pour que son équipe gagne. Kagami (la lumière) quant à lui, est une vraie boule de feu et met toute son énergie sur le parquet. A eux deux, ces rookies vont réussir à leur équipe vers la victoire (ou pas). Sur leur route, ils vont rencontrer des équipes lycéennes de basket qui sont chacune d’entre elles composées d’un membre de la Génération Miracle. L’objectif de Kagami est de les battre à un à un et prouver qu’ils ne sont pas si forts que ça.

Last Game : le dernier match.

A la fin des vacances d’été, alors que Kuroko et ses coéquipiers sont passés en première, la fameuse équipe américaine de streetball de « Jabberwock » est de passage au Japon. Lors d’un match amical, ils battent et humilient l’équipe du Japon lors d’une incroyable démonstration de force. Indigné par cette attitude, Kagetora, le père de Riko (l’entraîneuse de Seirin), rassemble Kuroko, Kagami et les membres de la Génération Miracle pour une revanche contre les Jabberwock !

Voici réunie pour une seule et unique fois la dream team des « Vorpal Swords« .

Sans vous raconter la fin, les Vorpal Swords réunit donc tous les meilleurs joueurs de basket lycéens du Japon pour battre les Etats-uniens qui ont lâchement insulté le jeu des Japonais. C’est alors l’occasion de revoir la Génération Miracle et une partie de l’équipe de Seirin en action et exploiter encore une fois leurs capacités exceptionnelles.

Comme vous l’aurez compris, ce film conclut l’histoire de Kuroko’s Basket et signe la fin de l’équipe de Seirin telle qu’on l’a connue durant deux saisons et 3 OAV (il faut regarder surtout le troisième, car les deux premiers résument seulement l’animé). Ce dernier film envoie donc du lourd pour clore comme il se doit l’animé. Je vous le conseille donc fortement.

Kuroko’s Basket : Last Game est disponible en streaming sur ADN depuis le 25 avril.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :