[Manga] Versus Fighting Story : Round 2.

Après quelques mois de la sortie du premier tome, Versus Fighting Story Round 2 est enfin là ! Et cet épisode a un goût tout particulier pour moi, car une partie de l’histoire se passe à Lyon, et certains amis et lieux que je fréquente apparaissent.

L’entraînement continue…

Max Volta, joueur à l’ego surdimensionné, continue son entraînement afin de pouvoir battre la team formée par son propre oncle, Eric Volta, magna du versus fighting et de l’eSport.

Max va alors s’entraîner avec des légendes de Street Fighter. Mais pour renforcer son équipe et avoir une chance supplémentaire de battre son oncle, Max et  Inès vont partir à la recherche d’un autre grand joueur français de Street Fighter. Et M. Judeau n’est pas n’importe qui : derrière son air de bonnet, c’est en fait un très bon joueur qui mise également sur la fragilité du mental de son adversaire. Le nom de cette méthode : le Gwak. Cela vous dit quelque chose ? C’est normal, puisque le personnage est directement inspiré de Mr Quaraté, dont son interview ouvre ce deuxième tome.

mde

Lyon, une ville de versus fighting.

A la fin du tome, on voit l’équipe d’Eric Volta lors du The Mix Up, un tournoi qui a fait escale à Lyon en septembre 2017. Et cet événement est tout particulier pour moi, car j’étais là-bas IRL. Alors quand j’ai su qu’une partie du manga allait se dérouler là-bas, j’étais toute fière. Et quelle fut ma surprise quand je vois que Flo-Sama, membre organisateur de l’événement est aussi présent dans le manga ! Je n’tais pas prête !

mde

Et bien entendu, étant donné que cela se passe sur Lyon, on ne peut pas faire autrement que de parler de Game Spirit, lieu emblématique de la ville des Gones quand il s’agit de parler de retro-gaming et de compétition de versus fighting. Et il semblerait que ce lieu va jouer un rôle important dans l’histoire.

mde

Bien entendu, quand on parle de versus fighting et de Lyon, on ne peut pas s’empêcher de parler de TKR, grand joueur de Versus Fighting sur Street Fighter (et je peux vous dire qu’il est difficile de lui avoir ne serait-ce qu’un round).

Dans le manga, il est décrit comme un joueur prodige et roi du pop-off. Le pop-off ce sont toutes ces mimiques et ces célébrations qui, des fois, servent à déstabiliser son adversaire. Dans la vraie vie, TKR explique à la fin du manga que ces célébrations ne servent pas à blesser mais surtout rappeler que le jeu vidéo reste un amusement, même au niveau professionnel.

Bible du Versus Fighting, volume 2.

Comme dans le premier tome, ce volume réunit des conseils pour s’améliorer sur Street Fighter et également un lexique pour les personnes qui ne connaissent pas le milieu. C’est également l’occasion de lire une interview d’une personnalité connue dans le monde de Street Fighter.

Bref, encore un e fois, c’est bien plus qu’un manga, c’est un guide et un documentaire qui permet de mieux comprendre le milieu de l’eSport et du Versus Fighting.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s