[Test] The Lost Child.

Cela fait un petit moment que je dois écrire cet article, et je profite d’un peu répit pour le faire. Désolée pour ce retard.

Enquêtes dans le domaine de l’occulte.

Hayato Ibuki, un journaliste spécialiste de l’occulte, rencontre une étrange jeune fille en enquêtant sur une série de suicides mystérieux à Tokyo. Elle le supplie de vivre, avant de lui confier un dispositif magique qui va lui permettre de capturer des créatures célestes et arcaniques. Evoluant désormais dans un monde qui nous est inaccessible, rempli de démons terrifiants et d’êtes célestes, il doit arpenter des donjons appelés Layers et résoudre le mystère entourant ce dispositif. Le sort du monde pourrait bien dépendre de son aventure…

Rien de plus normal dans le pays des Yokai et autres esprits que de rencontrer des monstres et des esprits. Sauf que dans le scénario du jeu, cette réalité n’est pas évidente à admettre pour tout le monde. De plus, il me semble que plusieurs religions et croyances se mêlent : les Anges et un Dieu unique font penser à la Chrétienté, alors qu’on rencontre des esprits qui appartiennent au folklore japonais. Ce mélange m’a paru, au premier abord, assez particulier mais au final, cela se marie bien.

Les caractéristiques du jeu.

La mécanique est assez simple : vous devez arpenter différents donjons, allant parfois jusqu’à 100 étages, pour comprendre ce qui se passe, tout en combattant des monstres, des Astrals. Mais comme dans Yokai Watch ou Pokémon, vous pouvez capturer des esprits pour qu’ils combattent à vos côtés – mais assurez-vous qu’ils soient purifiés d’abord.

Ces différentes captures vont vous permettre de vous perfectionner et de vous rendre plus fort, face à des ennemis de plus en plus coriaces. Il y a plus de 250 capacités que vous pouvez maîtriser grâce à ces monstres et à ces esprits. Bref, normalement vous aurez quoi faire pour monter une équipe solide et stratégique.

Résultat de recherche d'images pour "the lost child"

Attention toutefois : je tiens à prévenir que ce RPG japonais est un Dungeon Crawler, c’est-à-dire qu’on doit arpenter différents donjons. Cette mécanique de jeu n’étant pas très populaire en Europe, je tenais à vous prévenir. Mais je sais que certains d’entre vous aiment le genre, et c’est le principal.

The Lost Child : mon avis.

Pour vous le faire découvrir, je l’avais streamé à plusieurs reprises sur ma chaîne Twitch. Malheureusement, vous sembliez pas très réceptifs. Donc offline, j’ai continué le jeu, et le verdict est sans appel. Je n’arrive pas à accroché. Pourtant, sur le papier, le jeu paraissait prometteur (et c’est pour ça que j’ai voulu faire le test).

Pour commencer, le jeu est en anglais – pas un problème pour moi – et je pense que ça peut rebuter certains. De plus, même si une histoire nous est présentée et qu’elle semble bien ficelée, celle-ci n’a pas un très grand intérêt pour avancer dans le jeu. Je pense que vous pouvez tout à fait passer les scènes de dialogues (mis à part au tout début, je vous conseille de suivre le tutoriel).

Certes, la map est grande, et les donjons aussi, mais au final, cela reste assez répétitif. Il faut toujours faire la même chose pour pouvoir avancer. Et je dirai même que certains donjons sont trop grands et cela fait monter la lassitude assez rapidement. De plus, je trouve que les déplacements ne sont pas assez intuitifs, ce qui gêne grandement à l’expérience de jeu. Combien de fois j’ai râlé parce que je ne me déplaçais pas comme je le souhaitais.

A vous maintenant de faire votre propre avis. Cet article n’engage que moi et je sais très bien qu’il y a autant de goûts que de personnes sur Terre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :