Jeux vidéo : version physique ou dématérialisée ?

A l’heure de la démocratisation du Cloud Gaming et de la multiplication des jeux en version dématérialisée, il était important pour moi de revenir sur ce phénomène grandissant. Je ne vais pas faire une analyse du marché, mais je vais plutôt vous donner mon ressenti.

The pros and cons.

Les pour et les contre pour ceux qui ne sont pas anglophones. Dans un premier temps, je vais détailler les points positifs et négatifs de la version physique. Et pour finir, je vais parler des différentes versions dématérialisées disponibles sur le marché actuel.

Les jeux en version physique.

Bon, quand vous aurez fini de lire cet article, vous allez vite comprendre mon point de vue. Alors, autant vous le dire tout de suite : vive la version matérialisée ! Etant une joueuse de Pokémon de la première heure, j’ai tendance à souffrir de collectionite aiguë. Et donc j’ai tendance à accumuler, que ce soit les jeux, des comics ou les figurines, au grand damne de mon chéri…

Certes, cela prend de la place, et sans doute la poussière pour certains titres, mais ça fait tellement du bien de poser ses yeux chaque matin sur sa ludothèque et voir cette frustration quand on était enfant partir.

Si on s’éloigne du point de vue du joueur, les jeux en version matérialisée permettent de faire vivre les magasins de vente et de revente, mais également les brocantes. Quelle tête auront nos chères brocantes dans quelques années lorsque tous les jeux seront en dématérialisés ? Adieu les weekends à arpenter les les villages à la recherche de la perle rare. Adieu les moments où il faut réussir à négocier le meilleur prix. Adieu également certains emplois, comme vendeur, responsable de magasin ou tout simplement les entreprises d’impression. Bref, les jeux en version physique font vivre l’économie du jeu vidéo et nous le rendent bien. Donc pour le bien de tous, arrêtez de télécharger ❤

Résultat de recherche d'images pour "brocante du geek"
Vide Grenier du Geek à Lyon.

Les jeux en version dématérialisée.

Bon, c’est sûr, le plus gros avantage des versions dématérialisées c’est sans doute que ça ne prend pas de place (du moins sur les étagères). Mais le gros soucis, c’est que les jeux sont de plus en plus gourmands en Go et il faut souvent investir dans un nouveau HDD ou même un SSD (pour celles et ceux qui recherchent plus de vitesse de chargement).

On peut trouver un autre avantage à la version dématérialisée : c’est la conservation du patrimoine vidéoludique. En effet, il faut savoir que les supports physiques ont des failles – notamment les CD édités dans les années 1980 qui commencent à se détériorer, même s’ils sont protégés – et donc certains titres se font de plus en plus rares. Les rééditions de nos vieux jeux dans des consoles « mini » ou « classic » sont alors un bon moyens de conserver ce patrimoine. Attention toutefois, ce n’est pas infaillible !

Dernièrement, la rumeur dit que Microsoft devrait lancer une console sans lentille. C’est-à-dire une console où on pourra uniquement télécharger les jeux en ligne. Le hic c’est que si le serveur ou la console tombent en panne, on ne peut plus jouer simplement, pas moyen de jouer sur une autre console, chez un pote ou le cousin, en attendant que la console soit réparée. Et imaginons que l’éditeur décide de fermer les serveurs, le jeu ne sera plus bonnement accessible.

Résultat de recherche d'images pour "microsoft console sans lentille"
La future console de chez Microsoft sans lentille ?

A new challenger arrives : le Cloud Gaming.

Le Cloud Gaming est certainement le nouvel acteur qui va renverser la tendance. Et ce ne sont pas les marchés de la vente physique qui vont le remercier. Le grand nom du Cloud Gaming actuel est certainement Shadow qui permet de jouer sur n’importe quelle machine, à moins d’avoir une très bonne connexion Internet. Et on sait très bien vous et moi que la France est très inégalement desservie par le haut débit.

Cependant, nous pouvons aussi citer le PlayStation Now et Game Pass de chez Microsoft. Deux solutions pour pouvoir jouer à des jeux avec un abonnement mensuel. Un peu comme le Netflix du jeu vidéo.Cela peut être des bonnes solutions si on n’a pas les moyens d’acheter tous les jeux qui sortent et qu’on a tendance à finir très vite chaque titre. Mais si un jour les services devaient disparaître, les jeux qu’on avait dans la bibliothèque également. Donc j’espère pour tous les utilisateurs que les services vont perdurer dans le temps.

Et le futur du jeu vidéo dans tout ça ?

Certainement que dans les prochaines années nous n’auront plus de jeux physiques dans nos salons et peut-être qu’on va voir se développer dans les villes des lieux pour jouer à des jeux vidéo, seul ou à plusieurs. Comme on peut le voir actuellement avec les salles de jeux VR.

Et, qui sait, peut-être qu’on verra des nouvelles façons de jouer, avec des hologrammes, et le développement à outrance de la réalité augmentée. Qui sait ?


Et vous, quel est votre point de vue sur le sujet , êtes-vous plutôt jeux physiques ou dématérialisés ? Quel est selon vous le futur du jeu vidéo ?

Publicités

7 réflexions sur “Jeux vidéo : version physique ou dématérialisée ?

  1. Pour ma part ne jouant que sur PC, je n’achète que des jeux dématérialisés sur steam ! Cela ne me gêne pas du tout puisque de toute façon les supports physiques pour les jeux PC sont vite désuets ou alors n’ont même plus de CD à l’intérieur mais un code steam ! Par contre lorsque je prends sur console (ce qui est très rare), je préfère le support physique car au final ça revient souvent au même prix qu’en dématérialisé.

    Aimé par 2 personnes

    1. Pour ma part, en dehors de la switch, c’est du full démat si moins cher que le format physique ou si j’en ai vraiment besoin pour une collection (ex: dernierement j’ai acheté le dernier AC en physique pour avoir le steelbox).

      Le démat a beaux jours devant lui et surtout est bien souvent moins cher que le physique (IG, CléCD, …)

      Aimé par 2 personnes

  2. Pour ma part je suis + dématérialisée parce que je suis quelqu’un d’assez minimaliste, et aussi, je ne me voile pas la face, ça me fait grave chier d’avoir à ranger, faire le ménage et la poussière. Je ne collectionne pas car il est très rare que je refasse un jeu que j’ai fini à quelques rares exceptions près. En revanche, petite exception pour les jeux Nintendo que j’aime beaucoup prendre en matériel ou quelques licences PS4 (Assassin’s Creed par exemple).
    Pour les vide-greniers ce sera triste oui 😦
    Enfin, je suis assez sûre que dans le futur on n’aura même plus de consoles à proprement parler ni même de manettes. Ce sera sûrement un peu comme dans The Island ou Ready Player One. En priant qu’un fond de conservation du jeu vidéo soit créé et nous permette de mettre encore nos mains sur des manettes physiques.

    Aimé par 2 personnes

    1. Il y a des associations qui essaient de préserver notre patrimoine, comme MO5. Par contre, je ne me verrai pas jouer sans manette ! Je ne suis pas du tout coordonnée dans mes gestes ^^ »

      J'aime

  3. Loin de moi l’idée de cracher sur la version physique (après tout, je suis loin d’être épargné par la collectionnite 😀 ) ; simplement, l’idée que « ça fait vivre des magasins » a quand même une grosse faille, puisqu’on pourrait dire ça pour à peu près n’importe quoi, de l’industrie la plus nuisible à la plus inutile. Et puis ça crée toujours des tas de déchets (même si de ce point de vue le CD est moins nuisible que la cartouche).

    En revanche, les problématiques de souveraineté liée au JV dématérialisé constituent effectivement un sérieux frein. Et les sites comme G2A rendent effectivement les jeux « moins chers » via optimisation fiscale et autres stratégies douteuses ; autant dire que je n’en suis pas fan non plus.

    Ma préférence ira au dématérialisé, à partir du moment où on sera sûrs que les consoliers n’en profiteront pas pour nous forcer à racheter en démat tous les jeux qu’on a déjà en physique (et que les problématiques liées à la propriété réelle des jeux seront réglées).

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour cet article !

    Je suis consommatrice des 2, mais je tends à prendre mes jeux de plus en plus souvent en dématérialisé, par souci de place ! Je ne collectionne pas trop non plus (enfin, mis à part sur la licence Life is Strange qui a une place particulière dans mon coeur de joueuse et quelques figurines POP pour lesquelles j’ai craquées), par manque de place !

    Ce qui ne m’empêche pas de prendre certains jeux en support physique, mais je limite mes achats sous cette forme, il en est de même pour tout ce qui est musique/films et livres…

    Quant au tout dématérialisé ? Je pense que nous viendrons dans un service où tout ne sera que par abonnements, reste à voir les mises en place de telles possibilités pour nous joueuses et joueurs, et comment nous pourrons y trouver notre compte !

    Au plaisir de te lire bientôt 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s